bool(false)

L’insertion :
notre recette

Véritable tremplin pour des milliers de personnes depuis sa création il y a 30 ans, les entreprises de La Table de Cana révèlent le talent d’hommes et de femmes dans une dizaine de métiers liés à la restauration partout en France. Immersion dans les coulisses de neuf entreprises pas comme les autres !

Les ingrédients de notre réussite économique et sociale? L’écoute, l’entraide et la motivation de chacun. Au sein de chaque entité, apprentis, encadrants professionnels et bénévoles construisent ensemble un parcours d’insertion personnalisé dans le cadre d’un contrat de travail en CDD pouvant aller jusqu’à 2 ans.

Première étape : co-construire un projet professionnel structuré

Construit avant, pendant, et après la formation, ce projet professionnel aide les personnes accueillies à retrouver indépendance et autonomie pour aller vers un emploi durable. Un réseau d’intervenants spécialisés y participe, notamment les chargés d’insertion de La Table de Cana qui l’adaptent progressivement aux besoins des salariés au fil d’entretiens réguliers.

Deuxième étape : mettre en place un accompagnement social

Les équipes des entreprises du réseau aident aussi les salariés à résoudre des problèmes tels que le logement, les transports ou l’accès aux soins, préalables nécessaires à une bonne insertion professionnelle. C’est également le rôle des Associations Locales de Soutien (ALS), créées à côté des entreprises d'insertion (EI), dont les bénévoles prennent des initiatives variées : à Antony, un fonds d’entraide pour accorder des micro-crédits en cas d’urgence, une bourse aux vêtements et une médiathèque; à Lyon,un compte personnel de formation pour 12 salariés et une aide pour l'utiliser au mieux, des fiches techniques de solutions à divers problèmes administratifs, des prêts ou aides financières ponctuelles...

Les salariés peuvent être accompagnés sur le long terme par les ALS, mais aussi parfois par des professionnels. A Montpellier, par exemple, le GESS (Groupement d’Entreprises Sociales et Solidaires) met à la disposition de ses entreprises membres des chargés d’accompagnement pour assurer le suivi socioprofessionnel des salariés en insertion.

À leur sortie, les salariés peuvent suivre une formation ou chercher un emploi. 

Troisième étape : transmettre des compétences professionnelles

Nos équipes de professionnels permanents sont formées pour encadrer efficacement les salariés.
Ils leur transmettent leur savoir-faire et leur savoir-être dans plus de 10 métiers porteurs dans différents domaines : cuisine, pâtisserie, logistique, secrétariat, comptabilité…
Bienveillants, positifs, encourageants, ils sont aussi exigeants car la qualité demande précision et mobilisation ! Le taux d’encadrement est très élevé puisque, en moyenne, un encadrant technique est en charge de deux personnes en insertion.

Quatrième étape : consolider les sorties

Des liens sont entretenus avec les entreprises pour s'assurer que le nouvel employé s'intègre au mieux dans les équipes et pour donner tout son sens et son efficacité aux divers parcours ...

La Table de Cana en chiffres

10formations vers des métiers porteurs
30ans d’expérience
57%de sorties avec retour à l’emploi dans une formation complémentaire
60salariés permanents
350euros de commande = une journée d’insertion