champ display_footer = bool(false) champ objet-vnit = string(0) "" $objetInit = string(4) "vide"

Sylvie Bancilhon : “C’est important de valoriser l’aventure humaine qu’est l’insertion dans nos métiers de bouche”

En 2020, La Table de Cana donne la parole aux responsables de ses 9 entreprises ainsi qu’à ses salariés à l’occasion d’initiatives positives du réseau. Aujourd’hui c’est Sylvie Bancilhon, directrice de La Table de Cana Marseille, à l’occasion de l’accueil à Marseille de l’exposition photos : C’est quoi la recette ? L’insertion une aventure humaine.

Les marseillais auront la possibilité de voir l’exposition de photos sur l’insertion à la Cité des métiers à Marseille après une semaine au Palais de la Bourse début janvier : pourquoi cette expo ?
SB : L’association qui regroupe les 9 entreprises du réseau de La table de Cana a voulu montrer la face humaine de notre métier et de notre engagement : la photographe, Géraldine Aresteanu, est venue faire un reportage dans trois de ces entreprises, dont celle de Marseille où elle a passé trois jours et deux nuits. Elle a réussi à transmettre à travers ses photos l’ambiance de chaleur et de bienveillance dans notre laboratoire tout en montrant l’activité de ruche qui y règne. Nos salariés ont été très touchés par la beauté des photos et des personnes qui y figurent. Pour nous qui sommes sur le terrain au quotidien, c’est important de valoriser ainsi l’aventure humaine qu’est l’insertion dans nos métiers de bouche.  L'exposition photos continue d'ailleurs sa route à Marseille : elle sera du  2 au 31 mars  à la Cité des Métiers  (ndlr:  entrée libre et gratuite tous les jours, de 10h à 18h).

Sylvie Bancilhon, directrice de La Table de Cana Marseille

Sylvie Bancilhon, directrice de La Table de Cana Marseille

Cela fait 15 ans que vous dirigez La Table de Cana à Marseille, quelle est votre plus grande fierté ?
SB : d’être toujours le premier traiteur solidaire de Marseille : nous prouvons tous les jours qu’il est possible de concilier une activité économique de qualité appréciée par nos clients et respectueuse de l’environnement (reconnu par plusieurs labels et avons reçu le trophée RSE de la région PACA) et une activité sociale respectueuse des hommes. Nous avons permis à plus de 1400 personnes de retrouver un emploi depuis 15 ans grâce à toute l’équipe de permanents et de bénévoles qui accompagnent nos salariés en insertion tout au long de leur parcours.

En tant que chef d’entreprise, quel est le projet ou la réalisation qui vous tient le plus à cœur ?
SB : la politique que je mène depuis 10 ans pour améliorer le bien-être de nos salariés et tous les projets qui y ont contribué : de l’investissement de 600 000 euros dans un laboratoire neuf  permettant de meilleures conditions de travail aux séances d'ostéopathie ou de coaching pour dénouer des situations tendues jusqu’aux initiatives innovantes qui motivent la fierté de nos salariés et donne à notre cuisine un visage humain. Je pense notamment à la création du projet Des Etoiles et des Femmes  qui s’est étendu au-delà de Marseille ou au très beau projet des Beaux Mets à la prison des Baumettes. L’exposition sur l’insertion est une belle incarnation des fruits de ce travail.

Fiche d’identité de La Table de Cana Marseille

Créée il a 27 ans, La Table de Cana Marseille a deux pôles d’activités : traiteur et organisation d’événements  (soit 1500 manifestations par an) et la restauration collective.  L’entreprise emploie plus de 40 salariés dont 15 personnes encadrantes  pour une trentaine de salariés en insertion et un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros (en 2018).  70% des salariés en insertion ont un emploi ou une formation à la sortie.